Tombe la neige, tombe !

Après une courte nuit, tout le monde s’est réuni pour le petit-déjeuner. Il est 8h30 et le thermomètre indique -5° C. La neige est omniprésente et tombera tout au long de la journée, suscitant déjà pas mal d’inquiétudes dans les esprits des coureurs.

Le lodge principal

Petite information importante, nous avons décidé d’anticiper le changement d’heure prévu la semaine prochaine. Nous vivons donc avec une heure de décalage entre la Belgique et la Suède (malgré qu’il n’y en ait pas en théorie). La raison principale est de pouvoir obtenir plus de luminosité.

Le temps est une composante importante en Laponie et les chutes de neige nous poussent à adapter le programme de la journée. L’activité « chiens de traineaux » est reportée au lendemain, jour qui s’annonce le plus beau de la semaine. Ce lundi n’est pas un jour off pour autant… Une course d’orientation agrémentée de jeux est organisée dans la matinée. 17 participants se divisent en trois équipes et se mélangent afin de mieux se connaître.

Le début d’après-midi a permis à tout un chacun de se reposer. 3 heures de break qui ont fait le plus grand bien avant d’attaquer l’activité de fin d’après-midi. Sauna – bain froid… ça fait rêver ! Mais ici, cela doit se mériter… C’est la raison pour laquelle les hommes se sont réunis à 16h pour préparer le bain froid. Hache et scie seront nécessaires pour briser l’énorme couche de glace qui recouvre le lac. « On pourrait faire rouler un camion sur ce lac » s’exclame Jean.

Motivés comme jamais, nos hommes se relaieront afin de ressortir quelques centaines de kilos de glace et se créer un bel espace pour le bain froid dont le température peine à atteindre les 2° C.  Travail accompli, le temps de profiter est arrivé pour les plus courageux.

La nuit tombe et il est déjà l’heure de se réunir pour le souper et de déguster le plat de la région, de la viande de renne dissimulée dans une épaisse purée et agrémentée d’une confiture. A la fin du repas, les casseroles étaient bien vides…

Pour terminer la journée, Jean-Marc, notre hôte et guide polaire reconnu, nous propose une conférence sur les aurores boréales. Après en avoir pris plein la vue avec ses clichés,  Jean-Marc nous explique comment se forment les aurores boréales et comment les photographier. Plusieurs coureurs ont emporté leur appareil photo et leur pied, les précieux conseils reçus leur permettront d’immortaliser les aurores lorsqu’elles se présenteront.

Conférence de Jean-Marc Perigaud

La fin de soirée se passe calmement dans le salon du lodge principal. Tout le monde semble bien fatigué. Cette nuit s’annonce longue et  accompagnée d’un sommeil profond !